10 Raisons d’Arrêter d’être une « Bonne Poire »

Vous aussi, vous dites toujours oui sans jamais rien demander en retour. Oui, la générosité fait partie de vous. Vous êtes la « Madame Super » de votre entourage. Sans réfléchir, vous répondez toujours par la positive et lorsque vous dites non, sans raison, vous vous en voulez de ne pas avoir envie.  Alors, vous tirez sur la corde et votre entourage prend la confiance et se trouve de plus en plus exigeant avec vous. Le plaisir d’aider devient alors une corvée. Vous n’avez pas plus envie de subir la pression ni d’avoir peur de décevoir ? Et bien, Ôbelle Magazine vous aide aujourd’hui à ne plus vous faire exploiter. Voici 10 excuses qui vous permettront de ne plus être une bonne poire!

 

#1. Parce qu’il y a un proverbe pour définir ce que vous êtes :

tbtc

Pardonnez l’expression mais c’est bien ce que vous êtes. Ah oui, cela vous fait bizarre… mais vous êtes une bonne poire, c’est limpide ! Sans remettre en cause votre générosité, vous devez apprendre à la LIMITERPersonne ne peut exiger de votre temps, tout le monde doit le mériter. Attention, Ôbelle.fr ne vous dit pas de ne plus donner de votre temps pour les causes qui le méritent : sans-abris, réfugiés, orphelins, lutte contre la faim, animaux…  Le monde n’est pas fait que de profiteurs, c’est sûr, mais pas non plus que de câlinous. Vous devez absolument apprendre à faire le tri.

 

#2. Parce que souvent, on ne vous rendra pas la pareille…

… et que vous deviendrez méchante et distante. Très souvent, vous participez sans réfléchir et sans rien demander en retour. Et puis, arrive ce jour où vous avez besoin à votre tour d’un coup de main. Vous vous apercevez bien vite que toutes ces bonnes âmes que vous avez aidées sont subitement très occupées, et oui, vous êtes seule ou peu accompagnée. C’est cette ingratitude à répétition qui peut vous porter préjudice, voire profondément vous changer. En conséquence, votre réaction pourrait être extrême : refuser systématiquement d’apporter votre aide et ainsi, piétiner un peu la bonté que vous portez en vous.

 

#3. Parce qu’en attendant vos projets n’avancent pas

Vous aviez prévu de lire tel bouquin ou de monter tel projet. Quand avez-vous travaillé sur vos objectifs pour la dernière fois? Vous ne vous en souvenez plus, n’est-ce pas ? Entre votre vie bien remplie et les coups de main, vous ne pouvez plus rien faire. Vos rêves, vous les avez remisés au placard pour aider les autres à concrétiser les leurs. A la fin du compte, vous restez bredouille.

boloss

Bonne Poire : nom familier, personne naïve au comportement parfois stupide, facile à arnaquer.

Synonyme de bolosse, autrement dit,  gros nul, ringard, bouffon, pigeon, victime.

 

 

#4. Parce qu’on ne pense à vous qu’en cas de difficultés…

« Allo ? J’ai besoin de toi ». De jour, de nuit, à toute heure, on peut compter sur vous. Alors bien sûr, vous arrêtez tout pour aider. Dès qu’une catastrophe pointe le nez, on appelle Miss nettoyeuse, c’est-à-dire vous. Allègrement,  vous résolvez les problèmes, remettez l’ordre dans le bazar sans nom qui fait office de soucis, sans jamais rechigner. Vous êtes la bonne poire, celle qui remotive et qui voit toujours le verre à moitié plein. Toutefois, Ôbelle a une question pour vous : Mais vous, qui vous aide quand vous touchez le fond ?

 

#5. … et que l’on vous ne vous attendra pas pour briller !

Vous avez été de toutes les galères, de toutes les épreuves, vous avez donné de votre temps et de votre énergie. Pourtant, c’est sans remords que l’on vous tourne le dos et vous oublie lorsque le projet devient une réussite. Vous ne bénéficiez pas du tout de la reconnaissance qui vous est dûe. Et la bonne poire que vous êtes, n’oserait se plaindre. Comment éviter cela ? Protégez-vous, soyez juste spectatrice du succès des autres, écartez vos amitiés du business, cela risquerait de mal tourner.

 

livre-poche-monsieur-madame-mme-geniale

 

#6. Parce qu’on vous reprochera l’échec.

« Si tu ne pouvais pas le faire, fallait me le dire ! » Voici un modèle de phrases ingrates que l’on vous dira si tout ne se passe pas comme prévu. Ainsi, on vous reprochera ne pas avoir réussi, là où, cet ami demandeur n’aurait jamais su faire. On vous boudera, vous boycottera avec culot. Evitez tout ça en innovant : dites NON !

 

#7. Parce qu’aider l’ami d’un ami d’un ami sans contrepartie ce n’est plus possible

« Salut copine ! Tu te souviens de Bidule, le frère de l’ami de mon cousin Machin. Oui… Et bien figure-toi qu’il a besoin d’un coup de main ! Euh… » Votre générosité n’ayant pas de limite, vous seriez tentée de répondre « Oui pas de soucis, dis lui de m’appeler au 06… » et bien c’est non ! Ne cherchez même à savoir le fin mot de l’histoire, déclinez. Recentrez-vous sur ceux qui comptent.

 giphy

 

#8. Parce que vous devez redevenir votre priorité

STOP. Il est temps de le dire. A tous et à toutes, dites-leur de se débrouiller autrement. Ressortez votre planning et mettez vous au travail pour vous et vous seule car les rêves appartiennent à ceux qui les réalisent, pas à ceux qui les imaginent en regardant le ciel. Alors les autres, vous les mettez entre parenthèse. Bye bye !

 

#9. Parce que vous n’avez pas le temps.

Métro, boulot, dodo, enfants, corvées, sorties, mari, amies… Votre vie est déjà bien remplie et votre sommeil insuffisant. Alors que faire ? Etendre les journées à 25, 26, 27H n’est pas encore possible. Vous rendre malade et veiller pour un autre n’est pas une option, le mode « bonne poire » est désactivé. Vous voilà avec une nouvelle raison de décliner « J’ai pas l’temps ! »

pressé

 

#10. Parce que vous êtes quand même superbe 😉

303561

Avec ou sans scrupules, vous restez une princesse au grand coeur, évitez juste que celui-ce ne déborde ou n’explose…

Maya
A propos Maya 60 Articles
Professeur de Lettres & Histoire, et Responsable de Publication chez Ôbelle Magazine, je suis femme d’abord, mère ensuite, ou l'inverse. Mon idéal : voyager et lire, flâner et écrire. Ma devise : Visiter les beautés du monde avant de s’occuper de l’être humain… Ma quête : l’acceptation de l’autre à travers la connaissance de soi: "Apprenez à vous connaître sans vous renier et vous vous élèverez." Me contacter : maya@obelle.fr

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*