4 Conseils Pour Ne Plus Prendre Les Choses Personnellement

prendre les choses personnellement

Chaque fois qu’une remarque est faite, publiquement ou en privé, tu sens qu’une pique t’est envoyée? Que la personne te vise forcément? Puis tu fouilles dans ta mémoire et tentes de faire le lien avec un évènement passé, une parole prononcée ou tout autre  situation qui ferait qu’un message subliminal serait probablement caché dans les propos de l’autre? Ôbelle te donne aujourd’hui quelques pistes pour arrêter de prendre les choses personnellement et enfin, vivre le moment présent sans tracas :

#1. Prends Confiance en Toi

prendre les choses personnellement« Il faut vraiment avoir un corps parfait pour mettre cette robe » t’a lancé une collègue la dernière fois. Et c’est parti pour 10 minutes d’autoflagellation mentale! « Que veut-elle dire par là? », « Elle insinue que je suis grosse », « ça y’est je l’aime pas celle la… » sont autant de bulles de pensées qui apparaissent près de ton personnage?

Il faut commencer à prendre confiance en toi. N’attends pas des autres qu’ils te complimentent, ou comblent un vide. La confiance en soi est quelque chose qui se travaille, qui s’apprend avec le temps. Il ne s’agit pas de se sentir supérieur à qui que ce soit, ça serait tout autant destructeur que de manquer de confiance en soi, mais de connaître sa valeur et savoir voir chez soi le bon côté des choses. Après tout, même s’il s’agissait d’une attaque indirecte, à quoi bon la prendre personnellement? Pourquoi quelqu’un de bien dans sa peau éprouverait le besoin de rabaisser l’autre? Ce type de comportements cache souvent un mal-être non avoué. Donc pour résumer, il y a de grandes chances que les propos qui ne te sont pas ouvertement destinés ne te soient véritablement pas destinés. Et quand bien même ils le seraient, celui qui en est l’auteur se sent probablement mal dans sa peau. Donc dans tous les cas, souris et oublie!

#2. Souffle Un Bon Coup

prendre les choses personnellement

Parfois, on se lève du pied gauche. Fatigue, surmenage, hormones…sont autant de facteurs susceptibles de jouer sur notre moral. Alors, telle une cocotte minute prête à exploser, on attend la moindre remarque pour s’enflammer. Quand on sent que ce n’est pas notre jour, on souffle un bon coup dès le matin. On se relaxe, on médite, on fait des choses qui nous font du bien. Fini le régime le temps d’une journée, on se permet le petit fraisier tant convoité. On emprunte un chemin différent pour aller au travail, on profite de la nature, de l’air frais. On se prend un bon thé relaxant, on passe un coup de fil à quelqu’un qu’on aime, juste pour entendre sa voix…Bref, on se ménage avant et après la pique, ou la contrariété. Il faut parfois lâcher prise et se caresser dans le sens du poil, on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

#3. Essaie de Comprendre l’Autre

Dans une situation similaire, comment aurais-tu toi même réagi à la place de ton interlocuteur? Comment savoir son état d’esprit au moment où il s’adresse à toi, ou à un public plus large? Es-tu vraiment la cible de ses propos? Comment savoir comment la personne a dormi, comment elle se sent ce jour précis, ce qu’elle endure réellement dans sa vie… Que ce soit un collègue, un voisin, un proche parent, une amie, chaque personne de ton entourage a sa propre vie et ses propres soucis. Parfois, les paroles prononcées à ton égard ne sont que le sommet d’un iceberg de problèmes personnels. Mets toi donc constamment à la place de l’autre pour ressentir de l’empathie, et prendre du recul face à une situation dont tu n’es finalement probablement pas la seule responsable.

#4. Après Tout, Peu Importe ce Que les Autres Pensent de Toi, Non?

Qu’il ou qu’elle pense du bien de toi, au final, qu’est ce que ça change? On ne peut pas plaire à tout le monde, c’est une évidence. L’essentiel n’est-il pas de marcher la tête haute, droite dans tes baskets, en accord avec tes principes et tes valeurs? Après, que X, Y ou Z t’aime ou pas, pense du bien de toi ou pas, te vise indirectement ou pas par des propos désobligeants n’a finalement aucune d’importance.

L'essentiel n'est-il pas de marcher la tête haute, en accord avec tes principes et tes valeurs? Click To Tweet

Au final, mieux se connaître, avoir pleine conscience de sa valeur, tout en sachant que nous ne sommes pas parfaits mais perfectibles, nous aide à ne plus rien prendre personnellement. Alors, partante pour une nouvelle façon de voir les choses? Dis nous tout en commentaires 😉

Naga
A propos Naga 60 Articles
Web-marketeuse, Fondatrice-Rédactrice en Chef de Ôbelle Magazine et Jeune Maman, je vis ma vie à 300 à l'heure. Diplômée d'Economie, passionnée d'écriture et de développement personnel, j'ai créé Ôbelle Magazine pour aider les Femmes à s'épanouir, autant sur le plan professionnel que personnel. Devenez la meilleure version de vous-même, "les freins à la réussite ne sont souvent que psychologiques"! Me contacter : naga@obelle.fr
Contact : Site web

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*