[Ôdacieuse Dilettante] : Comment Vivre de Son Art et De Ses Talents

Petit Eloge du Dilettantisme

dilettante

 Etre un touche-à-tout n’est pas un métier, d’ailleurs peu de personnes vous donneront votre chance. Vous aimez préparer des  layer cakes, on vous demandera au moins un CAP Pâtisserie pour vous prendre au sérieux ou vous engager; la déco vous fait vibrer, on vous demandera quelle école de Design vous avez faite… Pourtant vous aimez ce que vous faites et vous vous investissez beaucoup dedans… Cependant, vous n’êtes pas exactement ce qu’on appelle une « professionnelle ». Votre idée de la technique : pas besoin de schéma, ni de manuel, vous l’avez appris sur le tas. Votre vie a un arrière-gout de fadeur par manque de reconnaissance de vos talents ? Voici quelques lignes pour vous redonner confiance !

 Dilettante [nom] de l’italien dilettante, de dilettare, du latin delectare, se plaire à…

Personne qui s’adonne à une occupation, à un art en amateur, pour son seul plaisir, qui ne suit que les impulsions de son plaisir, de ses goûts, qui exerce une activité de manière fantaisiste. Expression : Vivre en dilettante.   Source : Larousse

 

Vivre et s’épanouir en dilettante

vous-ne-devinerez-jamais-quel-est-l-artiste-le-plus-populaire-de-l-art-contemporainM212326-610x250

Vos passions sont éphémères mais intenses ? Elles vous subjuguent un temps, vous en faites le tour et vous partez en immersion à vous en user le cerveau puis tout s’envole… Profitez-en, lorsque votre attention est happée par un univers, enfilez votre blouse et apprenez, creusez, montez en compétences. Etre dilettante, c’est vivre épanouie, cette qualité fait de vous une touche-à-tout. Alors appréciez, vous êtes douée en tout, très loin d’être moyenne en tout. Ne limitez jamais votre engouement momentané, réjouissez-vous et profitez-en. Gardez une seule chose : l’exigence du savoir bien acquis et du travail bien fait, apprenez à pratiquer telle une professionnelle, ne transigez pas avec la qualité de votre art.

« Certains critiques m’ont reproché l’éclectisme de mes goûts et m’ont appelé dilettante, parce que je n’exige que de moi-même les qualités qu’ils exigent d’autrui. »

― André Gide

Travailler en dilettante

Bravia-de-Sony-avec-pot-de-peinture

Avoir plusieurs talents vous offre la possibilité d’avoir plusieurs vies professionnelles. Vous n’en pouvez plus d’être assise à votre bureau et d’écouter votre collègue débiter ses histoires d’enfants et de télévision? Cherchez dans vos compétences, vos hobbies même les plus futiles. Elles peuvent devenir des mines d’or et faire de vous, en vous perfectionnant, une professionnelle épanouie. Travailler en dilettante, c’est vivre de son art et de ses talents.

Ayant très illustre Seigneur,

En temps de paix, je peux égaler, je crois, n’importe qui dans l’architecture, construire des monuments, et conduire l’eau d’un endroit à l’autre. Je peux exécuter de la sculpture en marbre, bronze, terre cuite. En peinture, je peux faire ce que ferait un autre, quel qu’il puisse être. Et en outre, je m’engagerais à exécuter le cheval de bronze à la mémoire éternelle de votre père et de la Très Illustre Maison de Sforza.

― Léonard de Vinci, Lettre au duc Ludovic Sforza de Milan

Leonard de Vinci est l’une des figures les plus brillantes de la Renaissance : doué dans tous les domaines, de la science aux Beaux-Arts, en passant par la philosophie et même la poésie, l’artiste a illuminé son siècle par ses créations et ses découvertes. Après s’être formé à Florence, l’artiste rencontre le duc Ludovic Sforza qu’il séduit. Il est engagé au titre d’ « ordonnateur de fêtes et spectacles aux décors somptueux » et réalisera d’importants travaux dans la ville de Milan. Peintre de formation,  son savoir et ses expériences font de lui un ingénieur de haut niveau mais aussi un scientifique, un inventeur, un anatomiste, un sculpteur, un architecte, un urbaniste, un botaniste, un musicien, un poète, un philosophe et un écrivain. Son dilettantisme poussé par son génie en fait le père de nombres de techniques encore utilisées aujourd’hui.

Vinci-oeuvres

Moralité : Cultivez vos talents, vos passions et votre art; elles font de vous, une personne complète. Que vous les adoriez pendant trois jours, trois mois ou trois ans, vivez-les à fond et capitalisez dessus. Si vous souhaitez en vivre, professionnalisez-les. 

Maya
A propos Maya 60 Articles
Professeur de Lettres & Histoire, et Responsable de Publication chez Ôbelle Magazine, je suis femme d’abord, mère ensuite, ou l'inverse. Mon idéal : voyager et lire, flâner et écrire. Ma devise : Visiter les beautés du monde avant de s’occuper de l’être humain… Ma quête : l’acceptation de l’autre à travers la connaissance de soi: "Apprenez à vous connaître sans vous renier et vous vous élèverez." Me contacter : maya@obelle.fr

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*