[Dossier Spécial] Etape n°2 : Abandonnez le look « Maman Négligée »

Maman négligée

Jean-converse-vieux tee-shirt-pull ou pull-jean-ballerines. Qui a dit que Maman rimait avec négligée ? La maternité change la vie, le corps et bouleverse nos repères même vestimentaires. Alors, doucement mais sûrement on se glisse dans ce vieux tee-shirt si confortable, ces pantoufles si douces… Et puis, les enfants, ça nous salit alors on ressort ce vieux pantalon, ce vieux gilet : aucun risque, les tâches de purée de leur font pas peur. Le problème ? Au bout d’un moment – et c’est encore plus vrai lors d’un congé parental – on ne sait plus ce qui nous va ni comment s’habiller. Alors comment éviter de devenir une  » maman négligée « ?

Comment s’en sortir ? Réapprenez à connaître ET aimer votre corps. Malgré les régimes et le sport (ou pas), votre corps change avec les grossesses et il faut l’accepter pour le meilleur et pour le pire. Pour le faire, on soigne son apparence :

1. Commencez par vos dessous

maman négligée
Photo © L’Internaute Magazine / Agathe Azzis

N’hésitez pas à vous rendre dans une boutique de lingerie pour connaître votre nouveau tour de poitrine et changer vos soutiens-gorges si nécessaire, et échapper aux culottes de coton. Oui, oui, elles sont trèèès confortables, sécurisantes et pratiques pendant la grossesse et surtout après l’accouchement mais elles (en plus de ne pas du tout être glamour) sont un moyen de vous oublier un peu plus en tant que femme pour faire de vous une maman uniquement. Alors lorsque vous vous sentez prêtes, forcez-vous un peu, rendez vous en boutique et choisissez de beaux modèles : boxers, culottes, tanga, string, il y en a pour tous les goûts et les vendeuses seront vos alliées. Elles sont souvent très compréhensives et bonnes conseillères.
Enchaînez par la parfumerie; le parfum fait partie de la parure de la femme et puis, il faut bien camoufler les réminiscences de lait…
Pour finir, ressortez vos bijoux. La phrase « Je ne porte pas de bijoux, mes enfants cassent mes colliers et tirent sur mes boucles… » n’est pas recevable. Laissez vos bijoux de valeur en lieu sûr et investissez dans des bijoux fantaisies. Pour les oreilles, abandonnez momentanément les créoles et autres boucles pendantes pour des puces d’oreilles.

2. Faites une séance d’essayage dans votre boutique de vêtements préférée

Accouchement rime souvent avec changement de taille et nouvelle garde-robe. Rendez-vous en magasin et essayez des vêtements classiques et de différentes matières : chemise blanche, tee-shirt noir, jean… Choisissez ce qui vous rend belle et vous met en valeur. Honte de repartir les mains vides ? Relevez la tête, portez des lunettes de soleil et sortez l’air déçue ! Personne ne vous en tiendra rigueur…
Dans votre shopping, évitez les matières qui marquent les imperfections. Le jersey et le coton de mauvaise qualité sont vos ennemis à moins que vous ayez une silhouette de rêve !… Et que vous aimiez le look d’adolescent. Optez plutôt pour des tissus légers et fluides comme le viscose ou la soie. Plus classes, ces matières vous donneront une apparence plus adulte et femme.

maman négligée

3. La boutique de chaussures

Rééditez la séance d’essayage dans une boutique de chaussures. Neuf mois voire plus sans talons peut laisser des traces. Traces qui se prolongent avec l’arrivée des enfants, poussettes, portage n’aidant pas, on préfère souvent rester à plat. On ose plus mettre des chaussures hautes de peur de ne plus savoir marcher avec. Vous réapproprier la chaussure féminine par excellence vous poussera à vous réapproprier votre féminité qui s’envole. Si vous avez marché avec des talons avant d’être enceinte, vous pourrez vous y remettre sans problème. Adaptez simplement la chaussure à votre emploi du temps. Réservez l’escarpin haut aux sorties et à votre compagnon, pensez chaussures à talons compensés ou kitten heels : chaussures avec talons de moins de cinq centimètres pour rester féminine et à l’aise tout en étant avec votre/vos enfant(s). Vous pouvez aussi vous inspirez ici.

Vous réapproprier la chaussure féminine par excellence vous poussera à vous réapproprier votre… Click To Tweet

4. Regardez les reines du shopping :)

…ou plutôt suivez les modeuses dont le look vous plaît, il y en a pour tous les styles et toutes les bourses. Elles vous inspireront… Cela fonctionne aussi avec Cristina Cordula, ses livres vous aideront à trouver le style qu’il vous faut :

Voici quelques blogs mode, lifestyle, beauté & maman à suivre :

 

maman négligée

De gauche à droite :

M’bem di fora par Mélocy S.

Le blog de Big Beauty par Stéphanie Swicky

La revue de Kenza 

Alix et son Chery Blossom girl

Styles by Assitan

La célèbre bloggeuse Garance Doré

Vous portez le voile ? Pour les hijabistas, c’est par là

5. Dormez, mangez, buvez. Soignez aussi votre intérieur.

Le duo : look négligé et cernes est de trop. Apprenez à manger équilibré et profitez-en pour y convertir votre/vos enfant(s) cela leur donnera de bonnes habitudes pour toute leur vie et leur permettra de garder la ligne plus tard. Buvez de l’eau, elle est source de vie et de bonne santé et surtout, dormez ! Avoir des enfants n’est pas de tout repos, accumulez de l’énergie. Lorsqu’ils sont bébés, faites vous aussi une sieste. Lorsqu’ils sont plus grands, aménagez des temps calmes avec livres ou puzzles. Cela vous procurera un peu de répit. Garder une bonne forme physique est primordiale pour une maman, n’hésitez pas à vous mettre au sport ou au yoga. Reposée et en forme, vous aurez plus de force et d’envie pour prendre soin de vous.

maman négligée

Maya
A propos Maya 60 Articles
Professeur de Lettres & Histoire, et Responsable de Publication chez Ôbelle Magazine, je suis femme d’abord, mère ensuite, ou l'inverse. Mon idéal : voyager et lire, flâner et écrire. Ma devise : Visiter les beautés du monde avant de s’occuper de l’être humain… Ma quête : l’acceptation de l’autre à travers la connaissance de soi: "Apprenez à vous connaître sans vous renier et vous vous élèverez." Me contacter : maya@obelle.fr

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*