Est-Il Encore Utile De Dire « Je T’aime »?

Dire je t'aime
Dire je t'aime

                     S’il existe différentes façons d’aimer, les mots employés pour refléter nos sentiments restent assez limités. « Je t’aime bien », « je t’apprécie », « je t’aime beaucoup », « je t’aime », « je te kiffe » ont chacun une signification différente. Amour fraternel, amour filial, amour tout court…Nous aimons chaque personne de notre entourage de façon singulière. Notre façon d’être leur montre que nous les aimons. Les mots prononcés ont-ils alors encore une importance ?

Quels sont les différents types d’amour ?

 

Le premier type d’amour auquel on a tendance à penser immédiatement lorsqu’on aborde ce sujet est l’Amour que l’on porte à un homme. Dans cette forme d’amour, il existe plusieurs branches : amour-fusion, amour-sensuel, amour-platonique, amour-conflictuel, amour-non partagé…

On parle dans tous les cas de sentiments amoureux. Nous nous voyons vivre avec cet homme pour la vie, il nous fait rire parfois, il nous apaise peut-être, il nous plaît généralement. Il est celui que nous considérons comme « notre moitié ». Nous pouvons lui dire « Je t’aime », sans que ces mots paraissent inappropriés si la relation est établie. Certains couples, d’entrée de jeu ou au bout d’un certain temps, ne sont pas à l’aise avec ces trois mots. Ils considèrent que ce n’est pas utile, que ça fait bizarre. « Qu’est-ce que tu veux me demander/avouer ? » répondront-ils alors suite à une déclaration inattendue de leur bien-aimé(é).

L’Amour filial, celui que l’on porte à nos parents, nos frères et sœurs, nos enfants, nos grands-parents etc. est lui aussi particulier. Nous les aimons alors depuis toujours, quelles que soient les mésententes qu’il y a pu avoir. C’est un des seuls amours non choisis. Nous ne choisissons pas notre famille, mais nous l’aimons. C’est un sentiment inconditionnel. Les mots employés pour dire notre amour sont différents de ceux que nous employons pour un homme. Bien qu’ils nous connaissent souvent mieux que quiconque, il est plus difficile de leur avouer ce que nous ressentons. On est souvent plus réservé, plus réfractaire.

L’Amour fraternel est assez proche de l’amour filial dans la forme. C’est un amour que l’on peut porter à nos frères et sœurs, mais également dans un sens plus large à nos amis intimes, ceux en qui l’on a confiance. L’amitié se rapproche de ce sentiment. Nous sommes attachés à eux. Nous avons partagé des moments agréables avec eux, d’autres plus difficiles. Mais ils étaient là, souvent. L’amour fraternel peut également être porté à ceux que nous ne connaissons pas, mais qui partagent nos idéaux, nos valeurs, nos centres d’intérêts.

L’Amour-amitié est celui que nous portons à nos amis au sens large, mais également à tous ceux que nous apprécions. Ceux dont on aime le caractère, ou le comportement. Collègues, boulangère du coin, professeurs…sont autant de personnes que nous pouvons apprécier.

On peut regrouper ces différents types d’amour dans trois groupes, selon Helen Fischer : Le désir, l’attachement et l’amour.

Si vous voulez savoir ce que ça fait d’être amoureux, si on peut apprendre à aimer et si l’amour peut encore rimer avec « toujours », voici un super livre, facile à lire et qui nous permet de mieux comprendre ce que l’Amour signifie : A chacun sa définition de l’amour: Quelle est la tienne? .

Pourquoi dire « Je t’aime » aux personnes qui le savent déjà ?

L’attitude vaut plus que les mots, penseront certains. Le bon comportement, les marques d’affection, les confidences…suffisent-ils à montrer notre amour aux autres ? Oui et non, je dirai. Si les paroles seules ne servent à rien, hormis à manipuler celui qui les reçoit, le bon comportement n’est pas toujours suffisant. Les bonnes paroles enrichissent et confortent les bonnes relations. Je t’aime, je t’apprécie, tu m’es cher(e)…confortent l’autre, lui laissent entendre que la relation est vraie.

Dire ou avouer ses sentiments d’affection à ceux qui nous entourent, bien que ce ne soit pas toujours facile lorsque l’on n’est pas habitué, est important pour plusieurs raisons :

Parce qu’on ne sait jamais ce que pensent les autres, se dire qu’on s’apprécie ou qu’on s’aime consolide les liens et nous conforte dans l’idée que la relation est sincère. Dans un monde plein de faux-semblants, d’hypocrisie, de jeux malsains…rassurer l’autre par des petits mots d’affection n’est pas inutile.

Parce que la main qui donne est meilleure que celle qui reçoit, la bonne parole dite est meilleure que la bonne parole entendue. Dire à l’autre que nous l’aimons nous libère, lorsqu’on n’attend rien en retour. Souvent d’ailleurs, le premier pas que nous faisons ouvre une brèche. L’autre a alors l’occasion de nous dire à son tour ce qu’il ressent à notre égard.

Parce qu’on ne sait pas quand on partira, les mots ont leur importance. Nous ne sommes pas éternels, les paroles le sont. Parce qu’on ne veut rien regretter, et qu’on veut vivre chaque jour comme si c’était le dernier (merci Corneille), le fait de dire « Je t’aime » à ceux que nous aimons, ou que nous apprécions nous préserve de tout regret.

Peut-on avouer nos bons sentiments à tout le monde ?

Il est possible d’avouer ses bons sentiments à tout le monde, dès lors que l’on choisit les bons mots. On dira plus facilement « Je t’aime » à celui qui partage notre vie, « tu es quelqu’un d’important pour moi », « tu m’es cher », « je t’aime beaucoup » à nos amis ou notre famille. Quant aux personnes que nous connaissons peu mais que nous apprécions au sens large, « je t’apprécie », « tu es (vous êtes) vraiment quelqu’un de bien », « je t’aime bien » etc. seront des termes plus appropriés.

Paradoxalement, il est plus facile de dire aux gens que l’on connaît peu que nous les apprécions, plutôt qu’à ceux qui font partie intégrante de notre vie. Commençons donc par eux, prenons l’habitude de leur parler, de leur dire ce que nous aimons chez eux, le reste viendra naturellement.

Bien évidemment, il n’est pas nécessaire de répéter à tout bout de champ à notre entourage que nous les aimons. Des déclarations ponctuelles, en complément du bon comportement, suffiront à créer du lien et rapprocher les cœurs.

Alors, convaincues ? Dites nous tout en commentaires!

Naga
A propos Naga 60 Articles
Web-marketeuse, Fondatrice-Rédactrice en Chef de Ôbelle Magazine et Jeune Maman, je vis ma vie à 300 à l'heure. Diplômée d'Economie, passionnée d'écriture et de développement personnel, j'ai créé Ôbelle Magazine pour aider les Femmes à s'épanouir, autant sur le plan professionnel que personnel. Devenez la meilleure version de vous-même, "les freins à la réussite ne sont souvent que psychologiques"! Me contacter : naga@obelle.fr
Contact : Site web

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*