Petit Guide de Survie pour l’Euro de Football 2016

Comment survivre à l'Euro 2016 en France

 

Votre compagnon est aux abonnés absents le dimanche soir 21 heures, il a réservé depuis 6 mois une date précise du calendrier, celle de la finale de Ligue des Champions, et lorsque le mois de Mai arrive, il déprime. Le diagnostic est facile : il aime le football. Cette année, une compétition internationale vient prolonger son plaisir : c’est l’Euro 2016…

L’Euro 2016, c’est un mois de compétition, 24 équipes européennes, 51 matches, 10 stades mobilisés en France et toutes les chaînes de la télévision en France bien sûr, mais aussi en Europe, en Afrique, en Asie… Vous l’aurez compris, vous ne pourrez pas vous en tirer.

Deux choix s’offrent à vous : profiter de l’engouement ou périr de désespoir. Ôbelle Magazine compatit et vous aide à survivre. Voici un guide pour vous aider durant ce mois de festivités footballistiques.

 

Si tu ne peux combattre ton ennemi, embrasse-le.
proverbe tibétain

 

1. Un point sur les règles du jeu

 22 joueurs soit 11 par équipe s’affrontent pendant 90 minutes soit l’équivalent d’un film ou de deux épisodes de votre série préférée. L’objectif : marquer le plus de but sans en prendre. Attention, ils sont soumis à des règles précises et des arbitres sont présents pour les faire respecter.

Voici  celles que vous devez connaitre :


Quelques expressions à connaître :

« Changement » : Chaque équipe a des joueurs remplaçants et peut effectuer trois changements durant le match.

BUUUUUUUT ! ou sa variante GOOOOAL !  : Un joueur a accompli sa mission en marquant un but et permet à son équipe de marquer un point.

« Au milieu » : Ce sont ces joueurs très importants qui travaillent dans l’ombre, ils sont placés au milieu du terrain et ont pour mission d’empêcher les joueurs adverses de passer en récupérant les ballons.

« La défense est en souffrance » : Les défenseurs (ceux qui doivent empêcher les buts) résistent mais souffrent beaucoup. Les attaquants de l’équipe adverses sont alors très dangereux et près du but.

« Sur le front de l’attaque » : Non pas de guerre à l’horizon, on parle simplement des attaquants de l’équipe (ceux qui doivent marquer les buts).

« Que des numéros 10 dans la team » 

Chaque joueur a un numéro sur son maillot, à l’origine, ils étaient en rapport avec le placement sur le terrain : 1 pour le gardien, 2-3-4-5 pour les défenseurs et ainsi de suite… mais peu à peu, cela s’est transformé, les joueurs adoptent leur nombre fétiche ou autre. Le plus prisé est le numéro 10, il correspond au meneur de jeu, autrement dit le maitre à jouer de l’équipe.

 

2. Les règles  du ventre 

pizza

Vivez de pizzas, d’eau fraîche et chips

Autre avantage. Les jours de matchs vous pourrez opter pour le triptyque parfait: pizzas/frites-boissons-chips ! Finis les petits plats qui vous prennent des heures, finie aussi l’ennuyeuse panne d’inspiration. Voyez le bon côté des choses: Un mois de repos culinaire ! Vous culpabilisez un peu ? Vous comptez les calories ? Ajoutez des crudités : carottes, tomates, concombre, radis, maïs… cela vous permettra de faire des repas équilibrés. Faites des burgers, des frites, chips, pop-corn ou pizzas maison cela vous laissera le contrôle.

Astuce: optez pour une vaisselle jetable, vous zapperez ainsi une partie du ménage post-soirée !

 

3. Les  règles  de  l’ambiance

Le championnat d’Europe de football est aussi un moment de partage. Alors, au lieu de vous morfondre seule face à votre compagnon, frère ou père, invitez des amis. Attention, soyez maligne, prenez en l’initiative, pour ne pas être piégée entre des hommes et être reléguée à faire le service. Lancez les invitations et invitez aussi vos amiES. A plusieurs, vous serez plus fortes 😉

soirée

Comme nous l’avons dit, l’Euro est avant tout une grande fête organisée en France où l’on célèbre le football et les footballeurs, sorte de gladiateurs des temps modernes. Si vous souhaitez partager la ferveur des fans, rendez-vous dans les Fan zones, places très sécurisées, elles vous permettront de vibrer, vous y trouverez la passion et toutes les émotions que véhiculent un match de football.

Autre option : les évènements de votre ville. Nombre de communes s’impliquent et organisent des rassemblements : écrans géants, tournois, atelier maquillage et soirées foot sont de la partie. Vérifiez auprès de votre mairie, vous trouverez peut-être des activités qui vous plaisent.

Un match de football, c’est crier, sauter, pleurer ! N’ayez pas peur du ridicule et laissez-vous entrainer par la ferveur.

 

4. Supportez vos couleurs !

Bon spontanément, notre coeur bat pour la France. Un peu de chauvinisme n’a jamais tué après tout 😉  Entonnez alors le célèbre : « Allez les bleus ! » et cela devrait suffire. Vous n’avez pas envie de soutenir l’équipe de France ? Voici le tour des équipes favorites et en lice. Un conseil ? Repérez les beaux joueurs talentueux ! Enfin, pensez à repérer une équipe de secours parmi les favorites. Lors d’une compétition, même les meilleurs ne sont pas à l’abri d’une déconvenue !!


 

5. Profitez de la vie !!

Il y a deux types de filles : celles qui adorent le foot et les autres. Vous n’aimez vraiment pas le football ? Pour vous, suivre un match est synonyme de purge ? Voyez le bon côté des choses : vous avez un mois de célibat à votre disposition. Profitez-en ! Rattrapez vos séries à l’eau de rose que votre compagnon déteste, sortez voir des amies sans générer la jalousie de Monsieur, courez les expositions, les salons. Passez du temps au cinéma, prenez des cours de cuisine, de danse, de maquillage…

Bref, n’ayez qu’un mot d’ordre (enfin trois :) ) : BIEN-ÊTRE, MOI, PLAISIR !

sauter de joie

 

Vous l’aurez compris, un grand évènement débute. Il va parasiter votre vie, préparez-vous et intéressez-vous. Qui sait vous pourriez être surprise…

 

 

Maya
A propos Maya 60 Articles
Professeur de Lettres & Histoire, et Responsable de Publication chez Ôbelle Magazine, je suis femme d’abord, mère ensuite, ou l'inverse. Mon idéal : voyager et lire, flâner et écrire. Ma devise : Visiter les beautés du monde avant de s’occuper de l’être humain… Ma quête : l’acceptation de l’autre à travers la connaissance de soi: "Apprenez à vous connaître sans vous renier et vous vous élèverez." Me contacter : maya@obelle.fr

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*